Comment BIEN mettre en place un SAE dans des structures multisites ou internationales …

Comment BIEN mettre en place un SAE dans des structures multisites ou internationales…

Si l’archivage numérique est un enjeu stratégique pour les entreprises, d’un point de vue fonctionnel, juridique ou financier, il prend encore plus de valeur dans le cas d’une société multisites, d’un grand groupe filialisé ou d’une activité étendue sur plusieurs continents. Notamment pour sécuriser les informations de l’entreprise, et minimiser les risques, défi majeur des grandes organisations. Cet article vous donnera quelques conseils pour bien mettre en place un SAE …

De la nécessité d’un archivage numérique centralisé

A travers les projets de nos clients, on remarque plusieurs types d’éléments déclencheurs à la mise en place d’un Système d’Archivage Electronique :

  • C’est parfois un audit interne qui met en évidence l’hétérogénéité des systèmes, l’éparpillement de l’information et l’absence de gestion fiable du cycle de vie de l’information. Pour les entreprises qui fonctionnent sur différents sites, il devient vite impératif de disposer d’un socle commun sécurisé pour les archives, avec un point d’accès unique ;

  • La prise de conscience peut également survenir à l’occasion d’un déménagement qui confronte l’entreprise à tous les documents qu’elle doit ou non conserver ;
  • Sans oublier les nombreux projets digitaux que mènent les organisations et qui nécessitent parfois un archivage légal probant. C’est notamment le cas lorsqu’une entreprise décide de dématérialiser complètement une procédure pour des raisons économiques, et qu’elle doit répondre à son obligation de conservation.

Des enjeux structurants pour les grands groupes

Tous les bénéfices avérés des systèmes d’archivage électronique sont démultipliés dans le cas des organisations éclatées géographiquement et fonctionnellement :

  • Préserver la mémoire sur une très longue durée et réexploiter le patrimoine informationnel, sans perte causée par la disparité des entités ou par l’éloignement géographique ;
  • Garantir l’application homogène de la politique de gestion des archives au sein d’un groupe implanté sur plusieurs sites ;
  • Apporter rapidement et de manière fiable des éléments de preuve dans des situations conflictuelles, grâce à la prise en charge de tout type d’archives (données issues d’un ERP, documents électroniques, e-mails, ou encore archives papier) ;
  • Maîtriser les risques et répondre aux exigences légales et réglementaires en intégrant les différentes règles de conservation de chaque pays ;
  • Optimiser les coûts informatiques, de stockage et de maintenance en décommissionnant certaines des multiples applications inadaptées, et archiver les données de manière moins onéreuse ;
  • Gérer efficacement la croissance exponentielle des documents électroniques au sein des grands groupes, et entre leurs filiales.

Les facteurs clés de succès de l’archivage électronique

Mais comment mettre toutes les chances de son côté devant les multiples façons d’aborder le projet SAE ? Les retours d’expérience de plusieurs grands groupes internationaux mettent en évidence les facteurs clés de succès suivants :

  • Analyser finement la production documentaire, les flux et les processus existants, les risques règlementaires et contractuels, les besoins métiers etc. ;
  • Mettre en place une méthodologie éprouvée de conduite de projet jusqu’à l’accompagnement au changement car le déploiement d’un SAE est un travail de fond qui bouscule généralement les usages et les responsabilités au sein des organisations ;
  • Faire en sorte que le projet d’archivage soit appuyé de manière claire et concrète par la Direction et impliquer les équipes informatiques et opérationnelles ;
  • Choisir une solution ouverte alliant performance du socle technique, intégration des applications dans le SI et prise en compte des exigences métier ;
  • Garantir la conformité des pratiques de conservation au regard des engagements, en proposant un référentiel de gouvernance et un cadre de processus maîtrisé.

L’archivage électronique et numérique, déjà puissant levier d’efficacité, est également un levier redoutable de transformation pour les groupes internationaux engagés dans la dématérialisation de leurs processus. A condition de s’assurer de l’implication des collaborateurs, y compris celle de la Direction, d’organiser la conduite du changement auprès des utilisateurs, et bien sûr de veiller à la performance de la solution choisie …