Bulletin technique : Formats CAD et NF Z42-013

Bulletin technique : Formats CAD et NF Z42-013

L’archivage des formats CAD  se trouve dans le périmètre de la norme NF Z42-013. Mais dans la pratique qu’en est-il vraiment si l’on souhaite archiver des formats CAD ?

Dans la révision de 2009 de la norme NF Z42-013, l’archivage des plans est intégré dans le domaine d’application :

Les documents sonores, les séquences vidéo et les plans ou dessins en deux ou trois dimensions ainsi que les radiographies médicales entrent dans le champ d’application du présent document.

Le guide NF Z42-019 mentionne également l’usage des formats « CAD » dans le paragraphe relatif au choix des formats :

Certains outils spécialisés produisent des données qui vont appeler des solutions spécifiques et des formats d’archivage adaptés : messagerie électronique, logiciels de CAO et DAO, appareils photos numériques, appareils de prise de sons et caméras vidéo.

Le RGI dans sa version 1.0 précise que les formats « CAD » sont des documents de format composite :

Un document semi-structuré est un document ayant une partie structurée et une partie dont la structure est libre. De nombreux formats de document, notamment ceux issus des logiciels bureautiques (traitement de texte, tableur, présentation, etc.), utilisent ce type d’organisation. Les logiciels de dessin technique, de CAO, de production industrielle entrent eux aussi dans cette catégorie.

Finalement, très peu d’information existe sur la difficulté que représente l’archivage des formats CAD. Pour vous permettre d’avancer sur le sujet, j’ai rédigé un bulletin technique sur le sujet. Il vous permettra de mesurer les difficultés liées à ce type de format et apportera des réponses sur les questions que vous pourriez vous poser pour capturer et conserver ces formats particuliers.

Plan du Bulletin technique

INTRODUCTION
1. Autocad® – Un peu d’histoire
2. DXF – l’interopérabilité v1.0
3. Open Design Specification
4. Conserver des fichiers « DWG» dans un SAE NF Z42-013
4.1. Les Xref – la toile d’araignée
4.2. Des Xref qui n’en sont pas – l’étendue des difficultés
4.3. Les ressources spécifiques des fichiers « DWG »
4.4. Autocad Electrical – Exemple d’un dérivé du « DWG »
4.5. L’intégrité des fichiers « DWG »
4.6. Le viewer de fichier « DWG »
4.7. Conversion des objets archivés
4.8. Le format « DWF » d’Autodesk
4.9. Le format « PDF » d’Adobe
4.10. Publication et pérennité des objets archivés
EverSuite Compliance pour l’industrie
Conclusion
Bibliographie