Reading Time: 2 minutes

Pourquoi intégrer le décommissionnement d’applications dans ma stratégie de Gouvernance de l’Information ?

12 novembre 2020 / Nicolas Cadeddu

D’après le rapport Serda 2020 sur la Gouvernance de l’Information, 67% des utilisateurs métiers se plaignent de l’éparpillement des solutions et des gisements d’information (Base de données, GED, messageries, files system, ERP, …). Plus encore, 92% souhaitent un point d’accès unique aux données et documents de l’entreprise.

Au cours de sa vie, une entreprise construit son patrimoine applicatif progressivement pour répondre à différents besoins. A terme, beaucoup partagent le même constat : elles doivent gérer plus d’applications que le bon fonctionnement de l’activité ne l’exige.

L’accumulation de données et de fichiers inactifs dans les applications pose trois problèmes : une mauvaise gestion de l’information, un coût excessif et une perte de souplesse.

Bon nombre d’applications sont conservées uniquement pour les données qu’elles contiennent. Et face au décommissionnement, l’entreprise se heurte à la maîtrise de ses contenus et à la résistance au changement des utilisateurs de ces solutions. Il s’agit donc de s’assurer que les données peuvent être entièrement collectées, correctement archivées et aisément accessibles et consultables

Mais revenons à la base. Pourquoi dois-je décommissionner mes applications ? Sont-elles obsolètes ou trop spécifiques ? Mon environnement applicatif est-il trop complexe ? Mon entreprise souhaite-t-elle harmoniser le SI ? Ou peut-être ai-je des obligations légales ou de réduction des coûts ?

Une stratégie de gouvernance de l’information bien outillée est l’approche la plus moderne pour répondre à ces “douleurs”. Les bons outils vous permettront d’établir une politique de gouvernance de l’information, de maîtriser et valoriser votre capital informationnel, de centraliser et sécuriser la conservation de vos documents et de simplifier l’accès à l’information métiers.

Le principe de fonctionnement de ces logiciels est très simple. Les sources d’information structurées et/ou non structurées sont analysés afin d’automatiquement typer, classer et archiver l’information en fonction de sa valeur pour l’entreprise.

Il est ainsi possible de décommissionner des bases de données et des applications métiers de manière industrielle. Un retour sur investissement est rapidement atteint, le risque d’obsolescence technologique des applications à décommissionner est écarté et un accès à l’information restent possible à partir d’une plateforme unique et innovante.

A vous maintenant de trier ce qui est important (notre article sur le moteur de recherche multi-sources devrait vous aider !) et de décommissionner vos applications.

Pour en savoir plus, consultez le replay du webinar :