Articles

Altarea Cogedim lance son projet de transformation digitale en s’appuyant sur Jouve

Altarea Cogedim lance son projet de transformation digitale en s’appuyant sur Jouve

Paris le 20/04/2017 : Jouve, expert des données métiers et spécialiste des nouveaux usages annonce la signature d’un contrat de grande envergure avec Altarea Cogedim pour l’accompagner dans son projet de transition vers le numérique. Avec près de 1400 collaborateurs, le Groupe dispose d’une expertise dans chacun de ces métiers et de la capacité à concevoir des projets urbains mixtes qui intègrent de nouveaux usages. Dans le cadre de ce projet, Jouve intégrera la solution de son partenaire technologique Everteam.

À la fois foncière de commerce, promoteur de logements, développeur d’immobilier d’entreprise, le groupe Altarea Cogedim a créé un modèle intégré unique lui permettant de se présenter comme un véritable ensemblier urbain, développeur des Métropoles apportant une haute qualité de vie.

Sous l’impulsion de sa direction générale, Altarea Cogedim a lancé en juillet 2016 un appel d’offres visant à sélectionner un partenaire qui pourrait l’accompagner dans la mise en œuvre d’une nouvelle infrastructure pour gérer électroniquement l’ensemble de son fonds documentaire. L’objectif du projet consistait d’une part à homogénéiser les outils de gestion au niveau du groupe, mais également à sécuriser les documents engageants de l’entreprise et simplifier les échanges avec les utilisateurs finaux en mettant à leur disposition des portails dédiés.

C’est dans ce contexte que Jouve a été choisi pour assurer l’ensemble de la direction du projet, l’intégration des solutions sélectionnées et l’hébergement des données. La Solution d’Everteam a été un élément différenciant dans le choix du client. Dans un premier temps, Jouve va concentrer ses efforts sur la mise en œuvre d’un socle GED – Workflow – Archivage de nouvelle génération basée sur les solutions d’Everteam.

Le périmètre de cette intervention concernera tout d’abord la partie commerciale (gestion des contrats avec plus de 400 types de documents différents), puis sera ensuite étendu à d’autres activités (RH, etc.). Enfin, Jouve assurera également le déploiement d’autres outils complémentaires : EDI, éditique et signature électronique. La solution Everteam sera donc le socle technologique central du projet mis en œuvre par Jouve.

Monsieur Albert Malaquin, Directeur Général Groupe en charge de la Digitalisation et de l’Innovation chez Altarea Cogedim souligne l’importance du projet, en précisant :

« Notre plan de transition numérique va nous permettre d’accompagner notre stratégie de croissance et de gagner en agilité opérationnelle. Nous souhaitons offrir à nos collaborateurs et à nos clients des outils innovants pour simplifier la gestion de leurs opérations en dématérialisant de nombreux processus et échanges. Jouve dispose de toute l’expertise nécessaire pour mener à bien ce projet structurant en concevant une architecture industrielle et évolutive. »

Parmi les bénéfices attendus :

– Homogénéiser les outils de gestion documentaire au niveau du groupe

– Gagner en confort de travail et en productivité dans le traitement des opérations

– Optimiser les échanges avec les clients et fournisseurs via des portails dédiés

– Sécuriser les documents engageants de l’Entreprise

 

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Kofax & Everteam proposent une solution de transformation digitale de bout en bout pour le traitement de la chaîne documentaire grâce à un partenariat stratégique

Kofax & Everteam proposent une solution de transformation digitale de bout en bout pour le traitement de la chaîne documentaire grâce à un partenariat stratégique

Face à l’évolution du marché de la dématérialisation et un cadre juridique mouvant, il est devenu nécessaire pour les entreprises de s’adapter en utilisant des solutions permettant le traitement de l’ensemble de chaîne documentaire. Si bien qu’Everteam, éditeur de logiciels de gestion de contenus et de gouvernance de l’information et Kofax, éditeur leader de solutions de capture d’informations et d’automatisation de processus, annoncent leur partenariat pour proposer à leurs clients la possibilité de traiter l’ensemble de la chaîne documentaire en tirant profit de la complémentarité des deux solutions.

Des solutions complémentaires plaçant la satisfaction client au cœur de la transformation digitale des entreprises.

Né de leur volonté commune de proposer au marché une solution de transformation digitale de bout en bout complète et sécurisée, cet accord fait suite à de nombreux projets menés par les deux entreprises pour le compte de clients communs tels que BNP PARIBAS Cardif, AGRICA, la CAFAT, Caisse d’Epargne Loire Rhône Ardèche …

« L’offre d’Everteam ajoutée à celle de Kofax permet de proposer une solution de transformation digitale plus globale à nos clients. Outre les niveaux exceptionnels de service et d’efficacité, ces derniers vont bénéficier d’une réduction considerable des coûts d’exploitation grâce à ce partenariat. Nous sommes très heureux de collaborer avec Everteam. »

Florent Bavoux, Kofax Strategic Alliances Manager EMEA

Ce partenariat privilégié permettra aux clients de capturer les informations contenues dans les documents suite à leur numérisation puis de procéder à la gestion numérique des dossiers et des échanges. Cette étape est essentielle lorsque l’on parle de transformation digitale. L’objectif est de permettre l’automatisation des processus documentaires pour un retour sur investissement rapide pour les entreprises et l’amélioration de l’expérience clients. Les banques, assurances, mutuelles ou tout autre secteur qui gèrent un grand nombre d’interactions avec une multiplicité de clients, gagneront en efficacité et pourront se consacrer à leur cœur de métier : la relation client.

« Cette collaboration est une étape importante dans la mise en œuvre de la stratégie de partenariat d’Everteam pour mieux satisfaire les exigences du marché ». Souhaitant apporter une valeur ajoutée toujours plus forte et plus innovante aux entreprises, nous sommes ravis de collaborer avec Kofax. Ce partenariat technologique est un formidable vecteur de productivité et d’amélioration de la qualité de services pour nos clients. Il valorise leur patrimoine informationnel »

Tong CHHOR, VP des Opérations

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Quand la numérisation de document intègre le droit français

Quand la numérisation de document intègre le droit français

Un décret du 5 décembre 2016 détermine les conditions du bénéfice de la présomption de fiabilité de la copie numérique.

Jusqu’en octobre 2016, le Code civil avait intégré la photocopie, les photographies et les impressions de Gutenberg comme copies des actes juridiques. L’ancien article 1334 du Code Civil, dont la rédaction datait du Code civil de 1804, disposait, à propos de la copie des titres, que : « Les copies, lorsque le titre original subsiste, ne font foi que de ce qui est contenu au titre, dont la représentation peut toujours être exigée ».

L’ancien article 1348 alinéa 2 datant, quant à lui, de la loi n°80-525 du 12 juillet 1980, prévoyait que, lorsque l’on n’avait pas conservé l’original de l’acte, l’on pouvait apporter la preuve des actes sous-seing privés dépassant un montant de 1500 euros grâce à sa copie de l’acte pour condition qu’elle soit « la reproduction non seulement fidèle, mais aussi durable ».

Le Code civil posait alors une présomption sur la durabilité en ce sens : « Est réputée durable toute reproduction indélébile de l’original qui entraîne une modification irréversible du support ».

La jurisprudence avait tendance à interpréter extensivement de dernier texte, mais les juges s’attachaient aussi à détecter les cas de faux avérés et si les conditions de support fidèle et durable étaient remplies.

Par exemple, la Cour de Cassation a refusé de faire droit à une caisse primaire d’assurance maladie qui justifiait de l’accomplissement de la formalité prévue à l’article R 441-11 du Code de la sécurité sociale par la production de la copie informatique de la lettre d’information adressée à l’employeur sans rechercher si le document produit répondait aux exigences des articles 1334, 1348 et 1316-1 du Code civil (1)…

En savoir plus: www.alain-bensoussan.com

L’éditeur de logiciels Everteam apporte à ses clients les solutions de big data et de gouvernance de l’information pour leur permettre de passer le cap de la transformation digitale

L’éditeur de logiciels Everteam apporte à ses clients les solutions de big data et de gouvernance de l’information pour leur permettre de passer le cap de la transformation digitale

Au même titre que les biens matériels, les données immatérielles produites par l’économie du numérique font partie du capital de l’entreprise et ont une forte valeur juridique et financière. Le développement du big data et de l’intelligence artificielle permet d’apporter les outils nécessaires à sécuriser, valoriser et contrôler ces énormes volumes d’information, tout en réduisant les coûts et les risques. Everteam, qui accompagne les plus grandes entreprises dans cette conquête et cette préservation de leur patrimoine informationnel, confirme sa position de leader en France et poursuit son développement à l’international.

Quand le patrimoine informationnel devient stratégique

Avec l’explosion des volumes de données, adopter une approche stratégique autour des problématiques « Big Data » et «Transformation Digitale » est devenu une nécessité sinon une priorité pour les grandes entreprises aujourd’hui. Dans ce contexte, les solutions apportées par Everteam apportent intrinsèquement les composants permettant d’atteindre ces objectifs de performance tout en permettant leur intégration dans les applications, notamment d’archivage et de traçabilité.

« Chaque jour un nombre croissant d’entreprises se retrouvent confrontées à des complexités liées à la gestion de leurs données numériques. Récemment ce sont des entreprises de taille mondiale qui ont choisi les solutions d’Everteam pour les accompagner dans la gouvernance de l’information. Plus qu’un outil, nous souhaitons devenir un allié quotidien dans la gestion et la valorisation du capital numérique de nos clients » explique Béchara Wakim, Président d’Everteam.

Innovation et développement à l’international, au cœur de la stratégie de l’éditeur français

Everteam a toujours positionné l’innovation comme un élément central de sa stratégie. Cela s’est notamment traduit par la création d’un laboratoire de recherche dédié à l’innovation et qui a pu concevoir des solutions révolutionnant la valorisation et la gouvernance de l’information. A ce titre, Everteam a notamment reçu l’agrément du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche en tant qu’organisme de recherche. L’année 2016 constituait pour l’éditeur français une année stratégique, avec notamment l’acquisition d’un éditeur américain présent sur cinq continents. En 2017, Everteam continue sur sa lancée et démarre l’année avec la signature d’un important contrat avec Florida Blue, grande compagnie d’assurance aux Etats-Unis, ou Foxtel, le plus important opérateur de Télévision payante en Australie ou encore BNP Paribas Leasing Solutions, l’un des leaders européens en matière de solutions de financement. L’entreprise a également lancé le développement de son réseau de partenaires pour offrir toujours plus de services à ses clients, sur site et en Cloud.

A propos

Everteam est un éditeur de logiciels de gestion de contenus et de gouvernance de l’information. Reconnu comme un des leaders mondiaux par les plus grands cabinets d’analystes, Everteam innove continuellement pour proposer à ses clients des solutions simples permettant de construire, sécuriser et valoriser le patrimoine informationnel de l’entreprise, tout en réduisant les coûts et les risques. Parmi ses clients, Bouygues Construction (acteur mondial de la construction et des services), Safran (groupe international de haute technologie), NHS (service national de santé) au Royaume Uni, l’Armée des Emirats Arabes Unis, Singapore Airlines, ainsi que des centaines d’entreprises leaders mondiales dans leur secteur.

[EBOOK] Votre stratégie de Records Management en 6 étapes

Votre stratégie de Records Management en 6 étapes

Le volume d’informations généré par les systèmes, applications et outils de mesure ne cesse de croître. Adopter une approche stratégique pour gérer votre patrimoine informationnel n’est pas du luxe, mais une nécessité. Donner à votre entreprise les moyens d’exploiter chaque document de manière agile et de gérer ses données de façon adéquate doit être une priorité. Pour compliquer les choses, les nouvelles réglementations et celles qui évoluent en matière de conformité des données contraignent les entreprises à revoir leurs pratiques de Records Management pour s’adapter à un volume d’archives et de données qui augmente rapidement.

Pour mieux comprendre comment les entreprises relèvent ces défis, nous avons interrogé plus de 350 professionnels de la gestion des archives et de l’information travaillant dans les services Informatique et Conformité de différents secteurs d’activité. Nous leur avons demandé quels étaient leurs défis majeurs et ce qui les empêchait de pouvoir accomplir pleinement leur stratégie. Les pages suivantes sont une synthèse des six défis les plus couramment évoqués ainsi que nos recommandations pour les surmonter…

[AVIS D’EXPERT] L’analyse des Big Data dans le secteur de l’énergie et des “utilities” – Noureddine Lamriri

L’analyse des Big Data dans le secteur de l’énergie et des “utilities”

Toutes les entreprises sont concernées par le Big Data. Le volume et la variété des données que les entreprises collectent sont aujourd’hui insuffisamment exploités à cause de la vitesse à laquelle ces informations brutes affluent. A l’heure où les entreprises s’efforcent d’intégrer le stockage et la gestion de leurs informations dans leur stratégie, elles savent que le véritable pouvoir des Big Data réside dans le fait d’extraire et d’exploiter les renseignements que ces données peuvent leur fournir sur leurs clients, leur marché et leur propre activité.

Chaque marché peut exploiter l’analyse des Big Data, mais c’est dans le secteur de l’énergie et des “utilities” que le potentiel de valeur est le plus manifeste. Meilleure gestion des réseaux de distribution d’électricité, optimisation des capteurs intelligents ou expérience client supérieure, les possibilités sont vastes. Transformer les Big Data en informations exploitables est vital pour s’assurer un succès continu.

« Les activités numériques ont un impact sensible sur les données clients, » déclare Douglas Laney, vice-président et analyste en chef chez Gartner. « La richesse croissante des informations, qu’elles proviennent des médias sociaux, des données de localisation et contextuelles collectées par les équipements mobiles ou de l’Internet des Objets, augmente le volume, la vitesse et la diversité de ces informations, ce qui étend radicalement la portée du profil client à 360 degrés. »

Appréhender les avantages des Big Data

Les Big Data correspondent au volume croissant de données non structurées, structurées et semi-structurées qu’une entreprise génère et collecte dans le cadre de son activité. Il s’agit d’ensembles de données, notamment de données transactionnelles et de supervision provenant de systèmes métier, de journaux des serveurs Web, de données issues des flux de clics, des courriers électroniques, d’information circulant sur les médias sociaux, de documents ainsi que de données liées aux objets connectés (IoT).

Face à des volumes de données aussi vastes que variés, des écosystèmes spécifiques se sont créés pour stocker, gérer et exploiter les données. Les entrepôts, les gisements et les “lacs de données” d’entreprise stockent le volume massif de données capturées tandis que les systèmes d’informatique décisionnelle (BI) et d’analyse permettent de nettoyer, interroger et analyser des données, que ces dernières proviennent d’une simple visualisation, d’une recherche, d’une démarche d’eDiscovery, ou encore d’une analyse prédictive ou de tout autre technique pour analyser et extraire des informations utiles de ces données.

En elles-mêmes, les Big Data n’ont pas beaucoup de valeur. C’est la manière dont vous les utilisez qui leur donnent du sens. Pour les exploiter, il vous faut des outils qui nettoient des ensembles de données hétérogènes et fédèrent ces données pour que vous puissiez faire remonter de précieuses informations. La vraie valeur des Big Data ne réside pas sur des points de données spécifiques, mais dans l’interconnexion des données pour donner une image plus large de la situation. Mais cela ne s’arrête pas là. En effet, ces données utiles doivent être travaillées, qu’il s’agisse d’améliorer les interactions avec les clients, de modifier l’exécution de processus ou d’assurer une détection précoce de problèmes avant qu’ils ne surviennent.

C’est pourquoi Gartner définit les Big Data  comme :

« un patrimoine informationnel volumineux, à haut débit et/ou très hétérogène qui exige des méthodes de traitement à la fois performantes et novatrices pour fournir des informations, une prise de décision et une automatisation des processus supérieures. »

Mais pour Gartner et bien d’autres, les Big Data ne sont rien sans une analyse associée.

Analyse des Big Data

L’analyse des Big Data correspond au traitement de l’ensemble des données que vous avez capturées dans vos entrepôts et “lacs de données”. Les Big Data offrent une richesse de connaissances sur :

  • Vos clients : comment utilisent-ils vos produits et services ? Que disent-ils de votre entreprise ? Quels problèmes rencontrent-ils ?
  • Vos Processus : quel est le niveau de performance de vos processus ? Quelque chose ne se passe-t-il pas comme prévu ? Manque-t-il des éléments de données ou de traitement importants ?
  • Votre gestion des systèmes et de l’infrastructure : travaillez-vous à pleine capacité ? Où sont les goulots d’étranglement ? Comment supervisez-vous vos systèmes et processus ?

C’est la fédération de toutes ces données qui fournit de précieuses informations pour garantir une expérience supérieure à vos clients, concevoir de meilleurs produits et services mais aussi améliorer ceux existants et donc pour assurer le succès de votre activité. Selon Gartner, d’ici 2018, la moitié des entreprises d’envergure mondiale, quel que soit le marché, se livreront concurrence en s’appuyant sur des ressources analytiques à la pointe de la technologie.

« Des fonctionnalités d’analyse évoluées ont déjà transformé des industries toutes entières depuis plus d’une décennie. Il s’agit d’un élément majeur qui permet aux nouveaux concurrents de perturber des marchés établis et de mettre les acteurs en place sur la touche, qu’il s’agisse de vendre des livres, louer des films, emprunter de l’argent ou même mettre en place une équipe sportive professionnelle, » déclare Jim Hare, directeur de recherches chez Gartner.

De nombreux outils fournissent des ressources analytiques, mais ils ne sont pas tous identiques. Les traditionnelles analyses de texte ne peuvent extraire du sens des informations hétérogènes stockées. Les outils de BI ont bien évolué et offrent désormais une riche visualisation des données, mais ils se cantonnent aux données qu’ils utilisent, si bien que si ces dernières ne sont pas correctement nettoyées et corrélées, les outils d’informatique décisionnelle ne fourniront pas de précieuses analyses et informations.

Les outils d’analyse des Big Data sont spécifiquement conçus pour unifier la grande variété et les immenses volumes de données stockées en les fédérant au sein d’une vue unique à des fins de reporting et d’analyse. Il existe plusieurs types d’analyses des Big Data, dont :

  • Les analyses prédictives : déterminez les futurs résultats en fonction des comportements et tendances actuels.
  • Les diagnostics : pourquoi quelque chose s’est produit ? Comment cela aurait-il pu être évité ?
  • Les analyses descriptives : un résumé de ce qui s’est passé.

L’un des sujets actuellement brûlants est l’informatique décisionnelle en libre-service. Beaucoup d’outils sur le marché de l’informatique décisionnelle (BI) permettent à des utilisateurs d’effectuer leurs propres recherches et analyses de données. Le mode libre-service met la prise de décision à partir des données à la disposition d’un groupe de personnes plus large à travers l’entreprise en autorisant davantage d’employés à prendre des décisions mieux informées.

Même si l’analyse des données en libre-service est crucial pour assurer le succès de l’entreprise, il est également important qu’une équipe d’experts en données (data scientists) et d’analystes de données puissent fournir des informations et des messages clés dans toute l’entreprise et non pas à un seul service ou à une seule division.

« Les analyses en libre-service devraient être considérées comme un complément de l’équipe de “data scientists” et non pas comme un substitut. Je souhaite que des personnes à tous les niveaux de l’entreprise soient autorisées à consommer et utiliser les données dont elles ont besoin. Mais je veux également quelqu’un aux commandes du navire qui soit capable de répondre aux questions et d’aider l’entreprise et chacun de ses services à aller dans le bon sens en s’appuyant sur les données reçues. À mon sens, les entreprises ont besoin de ces deux ressources. » déclare Bernard Marr, auteur de best-sellers, conférencier et expert de renom du monde des affaires et des données.

L’analyse des Big Data peut vous renseigner sur beaucoup de choses. Elle peut vous aider à découvrir des tendances, détecter des lacunes et des anomalies ou résoudre un problème bien avant qu’il ne se produise. Elle peut vous aider à développer une vue à 360 degrés de votre client, à rassembler toutes les informations stockées sur des systèmes hétérogènes concernant votre client et à mieux prendre en charge le cycle de vie du client en améliorant la fidélité de ce dernier.

Comment le secteur de l’énergie et des “utilities” peut s’appuyer sur l’analyse des Big Data

Nous évoluons sur un marché de la connaissance qui place les données au cœur de l’expérience client. Chaque industrie peut tirer parti des données qu’elle capture et le secteur énergie / “utilities” ne fait pas exception.

Le secteur énergie / “utilities” traverse actuellement une profonde mutation et devra s’appuyer sur l’analyse des Big Data :

  • Les réseaux de distribution d’électricité sont nombreux à vieillir et nécessitent une maintenance ou un remplacement adéquat
  • Les compteurs intelligents qui enregistrent et communiquent la consommation d’énergie se généralisent et les données qu’ils fournissent sont utiles au secteur énergie / “utilities”.
  • Les consommateurs exigent plus d’informations et de maîtrise sur leur utilisation de l’énergie. Ils souhaitent comprendre comment ils consomment cette énergie et en savoir plus pour mieux maîtriser leur consommation.
  • Les entreprises du domaine de l’énergie / “utilities”  doivent comprendre comment leurs clients consomment l’énergie pour identifier les caractéristiques et fournir un support et un service de meilleur qualité ainsi que de nouvelles offres.

Selon Capgemini, quelque 680 millions de compteurs intelligents seront installés à travers le monde d’ici 2017. Cette croissance génère 280 péta-octets de données par an.

Les entreprises de l’énergie et des “utilities” peuvent profiter des analyses Big Data de différentes manières, à savoir en :

  • Améliorant les niveaux et la disponibilité des services
  • Comprenant et optimisant l’utilisation d’énergie
  • Détectant, et dans certains cas, prévenant les problèmes avant qu’ils ne se produisent.
  • Empêchant la fraude / vol d’énergie

Améliorer l’expérience client est un autre biais important via lequel les analyses des Big Data aident les entreprises de l’énergie / “utilities”. Les données clients sont maintenues sur différents systèmes, notamment pour la CRM, l’ERP, les outils de facturation, de support ou encore de mesures. Les analyses Big Data peuvent fédérer toutes ces informations et fournir une vue unique du client pour :

  • Améliorer le support apporté par les centre de contact client,
  • Identifier les clients gros consommateurs qui ont besoin de support ou de services supplémentaires,
  • Spécifier les messages et offres appropriés,
  • Faciliter l’accès en libre-service via un portail qui permet au client de visualiser ses données d’utilisation, demander du service ou déclencher des tickets de dépannage et modifier son offre de service.

« La capacité à exploiter les Big Data et les analyses pour développer une vue intégrée des activités des clients et des opérations métier fournira une différentiation concurrentielle aux entreprises de nombreux marchés, » déclare Jessica Goepfert, directrice de programmes au sein de l’entité mondiale d’IDC dédiée à la recherche sur les technologies et les marchés.

Le schéma ci-dessous fournit des cas d’utilisation supplémentaires pour l’analyse des Big Data dans le secteur de l’énergie et des “utilities” :

Source : Capgemini Consulting – « Big Data BlackOut: Are Utilities Powering Up Their Data Analytics? »

L’approche d’Everteam en matière d’analyse des Big Data

Everteam est expert en fourniture d’outils pour analyser, isoler et exploiter facilement les Big Data. Nous travaillons avec des fournisseurs d’énergie de renom européens tels qu’Engie ou EDF ainsi qu’avec des entreprises du secteur de l’énergie et des “utilities” de taille plus réduite comme la CNR. Notre solution fournit une analyse du contenu en temps réel pour obtenir des renseignements exploitables qui permettent d’identifier des tendances récurrentes ou des problèmes complexes tout en garantissant la bonne gouvernance de ces informations.

La suite Content Analytics d’Everteam permet de corréler et d’analyser des centaines de millions de données, structurées et non structurées, quel que soit leur format. Elle fournit une analyse linguistique et sémantique riche et multilingue pour extraire du sens d’ensembles de données complexes et détecter rapidement les tendances, les thèmes, les problèmes ou opportunités.

Un tableau de bord dynamique et convivial ainsi qu’un large éventail de rapports analytiques prennent en charge tous les niveaux d’analyse de données. Vous pouvez passer en revue des thèmes ou des tendances de premier niveau ou les explorer en affinant votre analyse en temps réel. Les fonctionnalités telles que la navigation à facettes, la géolocalisation et le regroupement vous garantissent une vue des données depuis le bon angle.

Ne vous contentez pas de gérer les Big Data. Exploitez-les.

Les opportunités offertes par les Big Data au secteur de l’énergie et des “utilities” sont vastes. Ce sont les entreprises de ce secteur qui peuvent identifier, générer, analyser et extraire des renseignements exploitables de leurs données et de celles de leurs clients qui ont le plus de chances d’apporter de la valeur.

Il n’est pas seulement indispensable de contrôler et de gérer le déluge de données auquel les entreprises doivent faire face. Il vous aussi indispensable d’exploiter au mieux ces données pour améliorer vos produits et services ainsi que l’expérience de vos clients. A l’heure où Internet continue d’évoluer et que l’Internet des objets prend toujours plus d’ampleur, les clients exigent toujours plus de simplicité d’usage et de maîtrise sur les informations que vous devez leur fournir.

Les analyses des Big Data peuvent vous aider à extraire les bonnes informations de vos données et à prendre des décisions plus clairvoyante. Elles peuvent vous aider à améliorer et à moderniser vos produits et processus plus rapidement et mieux. Elles peuvent vous aider à créer des expériences clients fortes en fournissant une vue à 360 degrés du client à travers toute l’entreprise et tout au long du cycle de vie de ce client.

Les Big Data sont devenues critiques pour le succès de votre entreprise et leur analyse constitue un avantage concurrentiel.

À propos d’Everteam

Everteam édite des logiciels de gestion de contenus d’entreprise (ECM) et de processus métier (BPM) depuis plus de 25 ans. Reconnu comme l’un des leaders mondiaux par les plus grands cabinets d’analystes, Everteam innove continuellement pour proposer des logiciels permettant de construire, sécuriser et valoriser le patrimoine informationnel de l’entreprise, tout en réduisant les coûts et risques.

[Enquête 2017] Enterprise Content Management (ECM) – CXP Group

CXP GROUP lance une enquête sur le thème de la gestion de contenu d’entreprise

CXP Group  lance une grande enquête intitulée : “Gestion de contenu d’entreprise”. Cette enquête auprès des entreprises et des organismes publics français vise à faire le point sur votre organisation ECM actuelle.

Votre participation à l’enquête vous permettra de recevoir les conclusions de cet état des lieux dès que les résultats seront disponibles.

Vous pourrez alors découvrir :

•   l’impact de la transformation numérique sur la gestion et flux documentaire des entreprises,
•   les fonctionnalités proposées par les éditeurs et réellement utilisées en entreprise,
•   les projets engagés à court et moyen terme,
•   l’impact du cloud et de la mobilité sur l’accès au patrimoine informationnel,
•   comment se sont déroulés les projets : délais, budgets, freins au déploiement, bénéfices estimés,…
•   construction des plates-formes ECM : un seul éditeur ou plusieurs ?
•   niveau de maturité des entreprises dans la domaine de dématérialisation.

Je participe à l’enquête

 


CXP Group
 est le 1er cabinet européen indépendant d’analyse et de conseil dans le domaine des logiciels, des services informatiques et de la transformation numérique.

Pourquoi ignorer l’archivage dans son projet de dématérialisation est une erreur ?

Pourquoi ignorer l’archivage dans son projet de dématérialisation est une erreur ?

Au moment d’aborder un projet de dématérialisation, les problématiques d’archivage électronique sont souvent prises en compte tardivement.

En savoir plus: www.sollan.com

Sollan, expert dans le domaine de l’Enterprise Content Management (ECM), nous propose un article portant sur l’importance de l’archivage dans un projet de dématérialisation. Voici un extrait :

“Au moment d’aborder un projet de dématérialisation, les problématiques d’archivage électronique sont souvent prises en compte de manière tardive.

Problème de compréhension des concepts, perception technique, réticences liées au coût de ces projets ? Les facteurs sont nombreux pour expliquer que l’archivage est souvent pensé en fin de projet, alors même que les contraintes réglementaires requièrent d’y penser dès l’amont.

Ainsi, quand les projets de dématérialisation sont perçus comme stratégiques et vecteurs d’optimisation et de réduction de coûts de traitement, ceux d’archivage sont souvent jugés moins prioritaires, ou considérés comme complexes et coûteux.

Penser la conservation des données numériques au début des projets de dématérialisation amène cependant à une meilleure cohérence et rentabilité des projets…”

LIRE PLUS

Retour sur le congrès REAVIE 2016

Retour sur le congrès REAVIE 2016, le rendez-vous incontournable des assureurs vie et de personnes

Il y a quelques semaines, Everteam participait au Congrès Réavie, rendez-vous international des assureurs et réassureurs vie et de personnes, aux côtés de son partenaire almerys, acteur de référence du traitement industriel des données numériques, notamment dans les domaines de la santé et de la dématérialisation des transactions, pour qui ce salon représente l’événement phare de l’année dans l’univers de l’assurance.

Cette édition 2016 a permis à almerys de présenter une partie de ses solutions articulées autour du tiers payant généralisé, de la médecine douce, de la prévention santé, de la lutte contre la fraude et de la digitalisation, au travers de l’identité numérique et de la signature électronique, proposant ainsi un parcours bénéficiaire complet.

Everteam est ravie d’avoir eu l’opportunité, dans le cadre de ce salon, de présenter des solutions conjointes autour de l’identité numérique et de l’archivage pour sécuriser l’information. Des thèmes qui suscitent de plus en plus d’intérêt sur le marché de l’assurance. Clients, prospects, partenaires et journalistes, tous étaient au rendez-vous pour cette édition 2016 et nous avons constaté une réelle émulation de toutes parts. En effet les thèmes traités ont généré intérêt et curiosité car ils sont plus que jamais d’actualité pour les acteurs de cet écosystème : fraudes, piratage de comptes, environnement réglementaire … personne n’est à l’abri. Il est donc d’autant plus important de maîtriser ces risques.

Aujourd’hui les entreprises l’ont bien compris, elles réfléchissent activement et ont une réelle prise de conscience autour du traitement de ces problématiques. Everteam accompagne tout type d’organisation dans cette démarche en proposant des logiciels d’archivage et d’analyse de contenus Data, qui viennent compléter les solutions d’almerys.

Cet événement placé sous le signe de l’innovation, était également une opportunité pour almerys et Everteam d’afficher leur partenariat stratégique.

“Nos offres évoluent en permanence, elles anticipent les besoins du marché car nous sommes très attentifs à l’usage final. Nous nous associons à des partenaires stratégiques qui viennent renforcer toute la chaîne globale des services.

On ne perd jamais de vue l’objectif final qui est de satisfaire les besoins de l’utilisateur qui peut-être un client (mutuelle, assureur) ou le client d’un client (individu, bénéficiaire). S’agissant du client assureur, depuis 16 ans, almerys travaille à ses côtés et construit des solutions répondant à son besoin. ”

Caroline Poinson, Directrice Animation des Offres – almerys

L’un des points forts d’almerys est sa capacité à gérer l’ensemble de la chaîne de confiance, sans rupture, avec la capacité à parler à ses clients dans un langage qui est le leur et la volonté d’être toujours à la pointe de l’innovation. Le partenariat avec Everteam renforce cette position et contribue à construire une vision commune de l’avenir.

Everteam et almerys ont donc une belle histoire à écrire ensemble, le congrès Réavie n’est qu’un début !

Rendez-vous l’année prochaine pour l’édition 2017 !

Avis d’Expert | GED, Archivage & Dataroom : Quelle relation dans le secteur immobilier ? Chloé Toledano

Avis d’Expert | GED, Archivage & Dataroom : Quelle relation dans le secteur immobilier ? Chloé Toledano

Aujourd’hui, nous constatons une prise de conscience dans le secteur immobilier en terme de transformation numérique. Les professionnels de l’immobilier doivent réunir une masse importante de documents souvent anciens, et éparpillés dans l’entreprise, ce qui peut entraver le bon fonctionnement des activités comme dans le cadre de la cession immobilière par exemple, une activité clé et propre au secteur immobilier mais risquée lorsqu’il y a perte de documents par exemple. Il y a donc un aspect stratégique lié à la documentation juridique qui est propre au secteur immobilier et requiert donc une expertise dans le domaine.

Les professionnels de l’immobilier doivent donc optimiser la gestion de l’information avec la mise en place d’un référentiel unique et structuré, permettant de sécuriser les informations sensibles, ainsi que toutes les données touchant à la vie du patrimoine tout en respectant les contraintes réglementaires inhérentes au secteur de l’immobilier.

C’est pourquoi les entreprises franchissent le cap de la Transformation Digitale autour de 2 axes majeurs :

1/ GED et Archivage sont des fonctions étroitement mêlées du fait de la nature de l’activité. Dans le cas de la gestion d’immeubles (qui sont parfois très anciens), il est nécessaire de disposer de système hautement interfacés pour :

  • Soit isoler des documents anciens dans les fonds d’archives utiles dans la GED des actifs car ils justifient de droits et d’obligation pour le propriétaire de l’actif (ex: permis de construire, PV de conformité, acte de propriété …)
  • Soit verser de la GED vers le SAE les versions anciennes des documents régulièrement mis à jour (ex: dossier technique amiante) ou des instances récurrentes (ex: PV d’AG)

La cession immobilière est une activité génératrice de documents extrêmement stratégiques (Autorisations administratives, Documentation travaux, Actes de propriété, Diagnostics Environnementaux, Baux, …) pour assurer la gestion des immeubles dans de bonnes conditions lorsqu’ils font partie du portefeuille de la société puis in fine pour permettre leur cession au meilleur prix.

Les entreprises du secteur de l’immobilier commercial sont donc de plus en plus organisées en matière de gestion documentaire et se dotent non seulement d’outils, mais surtout de procédures internes et d’équipes dédiées. Le cycle de vie de la documentation juridique des actifs immobilier est piloté de plus en plus tôt, dès la production de cette documentation.

2/ La GED et la gestion des Archives sont au coeur de la stratégie et du business pour assurer l’alimentation de la dataroom de cession

  • Une dataroom contient l’ensemble des informations mises à disposition par un vendeur de société (ou d’actifs de société) pour permettre à un, et plus fréquemment à des acquéreurs, de venir les consulter afin de faire une offre d’achat.

→ les documents de la dataroom proviennent de la GED et / ou de l’archivage

  • Utilité d’un système qui permet de verser des documents de la GED vers la dataroom en un minimum de clics tout en utilisant les métadonnées et classements disponibles dans la GED
  • Dataroom électronique: limites d’accès dans le temps et utilisateurs habilités, gestion de la confidentialité …

Face à de tels enjeux, les solutions d’archivage et de GED Workflow d’Everteam (everteam.archive et everteam.case) construits sur un socle logiciel unique et ouvert (intégrabilité d’outils ERP) sont adaptés et s’avèrent indispensables au secteur de l’immobilier. En effet l’outil permet d’organiser toute la documentation propre au secteur immobilier, de pouvoir y accéder rapidement de manière sécurisée (exemple : cession immobilière), et enfin de la conserver et de la protéger dans le temps via une interface unique et intuitive. A noter qu’everteam.archive permet d’assurer la gestion des archives électroniques et / ou physiques.et d’assurer l’archivage de flux GED provenants d’applicatifs tiers.

Grâce à une forte expertise dans le secteur immobilier avec de nombreux projets réussis (Unibail Rodamco, Foncière des Régions, Carrefour Property, Bouygues Construction,…), Everteam est capable de répondre à ces problématiques et de mettre en oeuvre une solution opérationnelle adaptée avec un outil pensé dans une logique immobilière.

Everteam est également un acteur investi dans le secteur de l’immobilier en étant membre de l’association FIDJI et participe régulièrement à ses ateliers.