La nouvelle norme NF Z42-020 relative au coffre numérique

La nouvelle norme NF Z42-020 relative au coffre numérique – Périmètre et utilité

Un groupe de travail au sein de la Commission de Normalisation CN171 de l’AFNOR a souhaité définir une nouvelle norme autour du cofFfre fort numérique. Après plusieurs mois de travail, la norme NF Z42-020 a vu le jour et est publiée. Cette norme est relative aux « spécifications fonctionnelles d’un Composant Coffre-Fort Numérique destiné à la conservation d’informations numériques dans des conditions de nature à en garantir leur intégrité dans le temps ».

Ayant piloté pendant la quasi totalité du projet le groupe de travail, il me semble intéressant de vous donner un aperçu du contenu de ce document et de son utilité. 

A qui s’adresse t-elle ?

La norme CCFN (Composant Coffre-Fort Numérique) est la première norme du genre disponible sur le sujet en France. Du fait de son contenu plutôt technique, la norme est d’avantage destinée aux sociétés qui souhaitent développer une solution ayant à intégrer un CCFN. Elle souhaite décrire les règles de l’Art à mettre en oeuvre afin de communiquer entre un SAE (Système d’Archivage Electronique) et le CCFN. En cela, la norme peut être considérée comme une description technique de la manière dont il est souhaitable qu’un SAE NF Z42-013 dialogue avec son CCFN.   La norme peut également être utile pour les consultants qui voudraient s’appuyer sur la description des fonctions de la NF Z42-020 à mettre en oeuvre dans le protocole d’échange des ON (Objets Numériques) entre le SAE et le CCFN. Enfin, la norme est aussi destinée aux sociétés qui développent et commercialisent  des CCFN.

Quelle est son périmètre ?

la norme NF Z42-020 fait une description fonctionnelle des verbes qu’un CCFN devrait implementer pour se conformer au texte proposé. Déposer, lire, détruire, contrôler, lister, compter, lire les métadonnées techniques, lire le journal. Tels sont les 8 verbes que la norme expose et détaille.

Un CCFN qui souhaite être conforme à la NF Z42-020 doit être en mesure d’implémenter ces verbes.

Un SAE NF Z42-013 qui souhaite utiliser un CCFN NF Z42-020 doit implémenter également l’appel à ces fonctions minimalistes.

Positionnement NF Z 42-020 / NF Z42-013

La norme NF Z42-020 doit être considérée comme un sous ensemble de la norme NF Z42-013. Il s’agit bien d’une norme sur un « composant »  coffre-fort numérique et non sur un « coffre-fort numérique » . Le titre de la norme est sans ambiguïté.

Le sous-entendu qui se trouve derrière le mot  « Composant » est « fort ». Il ne s’agit pas d’un coffre-fort mais d’un composant coffre-fort au service d’une solution qui devra l’implémenter comme l’explique l’introduction de la norme CCFN en mentionnant la norme NF Z42-013.

L‘annexe A de la norme CCFN expose le positionnement du CCFN par rapport à la norme NF Z42-013. Quelques points peuvent être soulignés :

  • Un SAE NF Z42-013 qui implémente un CCFN à la norme NF Z42-020 devra documenter dans son DDTS (Dossier de Description Technique du Système) le composant.
  • Le CCFN permettra de faciliter (partiellement) la mise en oeuvre des SAE NF Z42-013 basés sur des supports réinscriptibles
  • Les  journaux du CCFN devront s’intégrer naturellement aux journaux du cycle de vie des archives du SAE NF Z42-013. Ils ne pourront se substituer à eux puisque certains évènements  du journal du cycle de vie des archives tel que le changement de la durée de conservation d’un objet numérique doit figurer dans le journal du cycle de vie des archives.  Les verbes du CCFN ne gèrent pas ces points importants.

Une norme de trop ?

La norme NF Z42-020 aurait mérité de ne pas être une norme en tant que telle mais de venir enrichir la futur révision de la norme NF Z42-013. Elle aurait alors pu rentrer dans la certification Marque NF 461 et dans le cycle de révision de la norme ISO 14641-1. Née de la même commission de normalisation (CN171), il aurait été très facile d’arriver à ce résultat. Le consensus normatif en a décidé autrement.

 

Elle a donc maintenant le mérite d’exister mais reste toutefois très insuffisante. Elle ne couvre pas plusieurs points fondamentaux d’un CCFN : la sécurité des contenus qui sont placés dans le CCFN, l’environnement et l’exploitation du CCFN, la confidentialité et la disponibilité des objets contenus dans le CCFN.

En l’état, son application reste du domaine des règles de l’art. Il est d’usage de dire que les bonnes pratiques exposées dans cette norme sont conseillées.  La majorité des éditeurs de solution de SAE NF Z42-013 avaient déjà intégrés ces fonctions dans leurs solutions. Il ne s’agit donc pour eux, que d’une simple régularisation.

Eversuite Compliance

La solution EverSuite Compliance met en oeuvre la norme NF Z42-020 au travers de ses drivers d’URI (ES-URI)  permettant de piloter des solutions partenaires de stockage des objets numériques. Cette solution utilise  les 8 verbes fondamentaux minimaux de la norme. mais elle va plus loin.

EverSuite Compliance ajoute dans son vocabulaire des verbes permettant de protéger les objets numériques déposés dans le CCFN. Ces verbes permettent par exemple de fixer la durée de rétention des objets numériques, rendant alors impossible la destruction des objets tant que cette durée n’est pas révolue. Toutes les solutions de stockage Coffre-Fort Numérique ne proposent pas d’appliquer ce type de verbe pourtant si importants pour assurer la sécurité des objets déposés.

EverSuite Compliance  traite également de la réversibilité  des objets numériques en disposant  dans le CCFN toutes les informations utiles à la reconstruction des métadonnées associés aux objets stockés. Cette structure Xml permet également de vérifier l’intégrité des objets numériques et des métadonnées associés .

Contactez nous pour aller plus loin….

Ou trouver la norme NF Z42-020 ?

Vous souhaitez découvrir les détails de la norme NF Z42-020 de juillet 2012. Rendez-vous sur la boutique AFNOR